Histoire de Creney

Les seigneurs d'Argentolle

Retour à la page d'accueil Piste de Chronos                Retour au sommaire Histoire de Creney

Roserot indique des personnages qui portent le nom d’Argentolle et qui ont pu en être seigneurs, au moins en partie : Jean d’Argentolle vers 1172, Drouin d’Argentolle et son fils Jean en 1238.

En 1250, Guiot de Courgerennes était seigneur d’Argentolle, au moins en partie. En 1263, Pierre de Clérey a des hommes, des rentes et la justice à Creney et Argentolle.

Escarlatte

 

D’Avelus

La seigneurie passe ensuite à Jean Bonvalet, puis aux enfants de Jean de Marigny en 1398, à Guillaume Huyard, avocat du roi avant 1504, ses enfants, petits-enfants, son arrière-petite-fille Yolant Cadet, épouse de François 1er Escarlatte, avocat du roi et bailli de Jaucourt puis d’Isle.

En 1579, Marie d’Avelus, descendante de la famille Escarlatte, épouse de Nicodème Nico, greffier des foires de Troyes. En 1602 leur fils, Timothée Nico, moine à Quincy, et sa sœur Marie, femme Le Gras. Jacques Le Gras, écuyer et seigneur de Nuisement, fils des précédents, et sa sœur Marie, épouse de Charles de Vitel.

Le château était alors « une motte close de fossés » d’un arpent et demi,« avec maison, grange, estables et collombier à pied ». Il est aussi question d’un moulin à eau, tenant à la rivière qui vient des étangs et fossés.

En 1676 les enfants de Vitel vendent à Louis de Vienne, seigneur de Géraudot, qui avait déjà racheté la seigneurie de Creney.

De Cahier

D’autres seigneurs disposaient des anciens droits royaux : François 1er Escarlatte en 1543, puis Edme 1er de Cahier, seigneur de Frampas, Claude de Cahier, Edme II de Cahier qui se plaint du peu de rapport de ces titres attendu qu’il n’y a que dix ou douze maisons audit Argentolle. De 1688 à 1742, des droits passent à la famille d’Aulnay.

En 1742, Marie d’Aulnay donne à bail la maison seigneuriale et ses dépendances avec 120 arpents de terres et 50 de prés. En 1743, Mme veuve de la Porte et sa sœur se rendent adjudicataires de la mairie royale et des droits de bourgeoisie. Les descendants avaient encore ces droits à la Révolution.

En 1809 l’état du recensement des portes et fenêtres indique que le château appartenait à Monsieur ANGENOUX. Les descendants de cette famille possèdent toujours le château en 2005.

* Les représentations des blasons ont été aimablement communiquées par Mme Paulette Renard, présidente du CRAC ( Carnaval, Recherche, Animation de Creney ).

 

Retour à la page d'accueil Piste de Chronos                Retour au sommaire Histoire de Creney