Carnaval 2001

Page d'accueil Piste de Chronos                      Page d'accueil Carnaval

 

PULSAR, fanfare punk
Confrérie du CRAC
OPTIMUM, des créatures venues d'ailleurs
Les souffl'à cul du CRAC
Le twirling club Chapelain
La galère, par tous les enfants
Fanfare des Noës
Les Egyptiens et leur pyramide, domaine de Mantenay
Les Tyroliens de Villechétif
Les clairons de Saint Urbain
Pinocchio, par la bande à Stéphane
Groupe musical L'éveil, de Mesnil Sellières
Minnie, la coqueluche de ses messieurs, par la bande à Jojo
Fanfare de Saint Lyé
Grande suite costumée

 

Judgement

of the terribeule Lady Sseth

Qui a pris un malin plaisir depuis un an à accumuler les pires méfaits sur les terres de notre Bonne Cité et Autres Lieux.

Nous, Juge Suprême de la Confrérie du Carnaval de Creney, déclarons que l'accusée ici présente n'est rien d'autre qu'une IMPOSTEUSE !

Nous savons que la vraie reine Elisabeth a disparu alors qu'elle bravait les bombardements allemands dans les ruines de Londres. Nous savons que Churchill l'a remplacée par une jeune agente secrète ( sicret adgent ) de dix-sept ans, Jane Sdonde, afin de maintenir le moral des Anglais. Nous savons aussi que le roi devint bègue en découvrant sa nouvelle épouse, toute nue, dans son Royal Plumard.

Nous savons aussi que Jane Sdonde abusa très vite de la situation en menaçant de tout dévoiler si quelqu'un s'avisait de la contrarier.

En souvenir de son premier époux mort d'émotion au début de sa nuit de noces, Jane Sdonde exigea de porter le titre de Lady Sseth, ce qui lui assurait une rente à vie de un litre (gallon ?) de Gin par jour. Ses racines écossaises lui interdirent d'en laisser perdre une seule goutte !

A la mort du roi, elle refusa de porter le deuil. Au contraire, c'est là qu'elle commença à porter ses tenues aux couleurs vives et aux chapeaux assortis, qui sont une insulte permanente au bon goût et à la mode de Paris.

Au cours d'une partie de chasse au renard, elle traversa un jour une prairie dans le genre de tenue qu'elle porte aujourd'hui. L'effet sur les vaches fut désastreux, et c'est bien depuis ce jour qu'elles sont devenues folles, et non à cause des farines comme on a voulu le faire croire.

C'est elle encore qui, pour son anniversaire, exigea une croisière en sous-marin. Hélas, ce jour-là elle avait eu double ration de Gin, et elle confondit la salle des torpilles avec les toilettes.Quand elle tira ce qu'elle croyait être la chasse d'eau, il y avait un sous-marin russe droit devant. Vous connaissez la suite...

Enfin, suite à une hygiène déplorable, cette odieuse personne souffre d'une collection d'aphtes impressionnante qu'elle soigne en se rinçant la bouche au whisky. Le 28 janvier dernier, selon le témoignage de son chauffeur, Lady Sseth a baissé la vitre de sa Rolls pendant la traversée des vertes prairies écossaises. Porté par le vent, le royal crachat atteignit un troupeau de moutons. Les microbes d'une reine, même fausse, sont redoutables. Nous en payons les conséquences aujourd'hui.

Citoyennes, Citoyens, vous en conviendrez, cette personne est une véritable calamité. Il est donc nécessaire de la mettre définitivement hors d'état de nuire. Aussi, après en avoir délibéré avec le meilleur de Nous-Même,  Nous, Juge de Notre Tout-Puissant Tribunal, condamnons l'ignoble Lady Sseth à avoir les orteils et les poils du nez grillés jusqu'à ce que ce que mort s'ensuive.

Attention, la condamnée n'ayant que du Gin dans les veines, il est déconseillé de trop s'approcher du bûcher.

Lady Sseth, plus élégante que jamais, commence son dernier voyage à bord d'une Rolls un peu particulière. A cause du Gin, il a fallu attacher la prétendue Queen Mumm pour lui éviter de tomber.

Page d'accueil Piste de Chronos                      Page d'accueil Carnaval