Carnaval 2009

Page d'accueil Piste de Chronos                      Page d'accueil Carnaval

Composition du défilé
La Banda Lou Champagnou, de Plancy L'Abbaye
Carnaval traditionnel, confrérie du CRAC
La corporation du Grand Feu de Liernu
Quitombo, percussions Samba
Oui Oui, association des parents d'élèves de Creney
Groupe de l'Union Musicale Auboise
Le spectacle continu,
domaine de Mantenay à Saint Lyé
Les clowns fluo et les peluches de Maubeuge
Le dahut, par les N'importe Quoi 
Groupe musical, La Renaissance de Virey sous Bar
La Gyropha'mily, par les Fluteaux de Wassy

Pyjama Party, groupe "surprise"

Fanfare fédérale régionale UFF
Le dragon et les licornes

par l'école de Kung-fu Shaolin Vu Ba

Grande suite costumée

Animation sonore et visuelle par Tutu le clown

Animation par les Pom Pom Girls de Champagne

et le cracheur de feu

Sans oublier les jeunes guitaristes "Les shakra"

 

Des photos d'artiste sur :

http://wayne2kzone.chez-alice.fr/carnaval2009/

Les photos 2009 :

Album 1                    Album 2

Et encore des photos :

http://www.lunion.presse.fr/index.php/cms/28/categorie/69/photo/7212/

Le jugement

Jugement du Grand Vaudoudou

Nous, Confrérie du Carnaval de Creney

Par la Voix de son Juge Suprême

Nous, Princes des Videurs de Flacons jusqu'à la Dernière Goutte,

Dévoreurs des Interdits du Vendredi,

Dérideurs Inlassables des Pisse-Froid et des Tristes Figures,

Eternels Chiffons Rouges des Grenouilles de Bénitier,

Rieurs à Gorge Déployée au risque d'en Péter,

Nous, Vieillisseurs Prématurés des Matelas de Qualité,

Grands Redresseurs de la Natalité Nationale,

Nous, Ricaneurs au Nez des Grignoteurs de Harengs,

Piétineurs Perpétuels des Punaises de Sacristie,

Grands Admirateurs des Jeteurs de Frocs aux Orties,

Nous, Souffle-à-cul, Fous, Arlequins, Pierrots,

Tous Tâteurs de Tétons Tentants,

Fils, Petits-Fils et Arrière-Petits-Fils de Rabelais et de Pantagruel,

Avons le grand honneur de vous faire savoir que si nous vous avons réunis ce jour,le 15 germinal de l'an 217 de la République,

vous privant momentanément de vos pantoufles et de votre télévision,

c'est qu'il nous a paru hautement indispensable

pour l'édification des masses crédules honteusement exploitées

même si quelque part elles ne l'ont pas volé,

de rendre public le jugement du Triste Sire de Carnaval

J'ai nommé :

le Grand Vaudoudou (dis donc)

Qui a pris un malin plaisir depuis un an à accumuler les pires méfaits sur les terres de notre Bonne Cité et Autres Lieux.

La lecture de ses crimes étant de nature à faire frémir les âmes les mieux trempées, nous conseillons aux personnes sensibles de se boucher les oreilles ou de s'éloigner. Pour les durs de la feuille, nous leur conseillons de se rapprocher.

Or donc, Braves et courageux citoyens de Creney et Autres Lieux, Oyez, Oyez, Oyez.

Nous avons retrouvé chez l'accusé une très grande collection de poupées, toutes représentaient des personnages célèbres, en taille réduite sauf pour notre Président National qui était en taille réelle.

L'accusé a avoué prendre un malin plaisir à piquer des aiguilles dans ces figures, pour se venger parce qu'il n'avait jamais réussi à passer à la télé.

Sa première victime a été Jean Luc Delarue, qui a été pris d'un accès de violence inexplicable dans un avion.

Il a également avoué être à l’origine du mal de dos chronique de notre premier ministre.

Par contre, il prétend qu’il n’a aucun rapport avec Rachida Dati.

Il a reconnu prendre beaucoup de plaisir à picoter légèrement le cou et les épaules de notre Grand Président à chaque fois qu‘il passe à la télé, déclenchant ainsi des mouvements incontrôlés fort distrayants.

Il est très fier aussi d’avoir trouvé un point précis dans l'omoplate de l'effigie du pape, quand il le pique là il arrive à lui faire faire un curieux mouvement avec le bras droit tendu en criant bien fort "Aïe".

Mais le plus curieux, c'est cette maquette de notre porte-avions que le monde entier nous envie, transpercé juste au niveau de l'arbre de transmission, alors que les Forces du Bien ont le plus grand besoin de ce vaisseau pour poursuivre Ben Laden dans les montagnes d‘Afghanistan.

Tout cela ne serait pas bien grave, s‘il ne s‘étais pas amusé à reproduire tous les joueurs de l'Estac, déclenchant à volonté un claquage, un tacle à retardement, un tir dans les tribunes, ce qui a non seulement privé notre club fétiche de la coupe de la Ligue, de la coupe de France qu’il était parfaitement en mesure de remporter dans des conditions normales, mais ce qui menait tout droit vers le championnat National un club qui méritait de rejoindre la ligue 1 les doigts dans le nez.

Ce dernier forfait nous étant particulièrement insupportable, nous avons décidé de mettre un terme à la carrière de ce fauteur de troubles.

Aussi, après en avoir délibéré avec le meilleur de Nous-Même, Nous, Juge de notre Tout-Puissant Tribunal, déclarons le prévenu coupable de tous les crimes qui lui sont reprochés et de bien d'autres encore,et condamnons le Grand Vaudoudou à avoir les orteils et les poils du nez grillés jusqu'à ce que mort s'ensuive.

Condamnons le bon peuple ici présent à célébrer cette exécution dans la joie, à boire d'abondance à toutes les buvettes du C.R.A.C. et à danser jusqu'à nuit noire.

Le condamné et le public ne sont pas autorisés à faire appel du jugement.

Le Tribunal n'accepte que les pots de vin provenant de cuvées millésimées.

La présente condamnation est immédiatement exécutoire.

L'exécution est publique et gratuite.

Seule la buvette est payante.

Bourreau, fais ton office.

 

Les photos 2009 :

Album 1                    Album 2

 

 

Page d'accueil Piste de Chronos                      Page d'accueil Carnaval