Carnaval 2008

Page d'accueil Piste de Chronos                      Page d'accueil Carnaval

Composition du défilé
Aquarela, groupe de salsa brésilienne de Paris
Carnaval traditionnel, confrérie du CRAC
Ida et Hugoline, des calèches de Fil Au Vent avec l'affreux Averell
Dora, par les enfants de Creney
Groupe de l'union musicale auboise
Sortir la tête de l'eau, par le domaine de Mantenay de Saint Lyé
Fanfare des Noës
Le rafiot de la méduse, par les n'importe quoi
Les Chinels de la société royale de Fosses la ville
La cage aux folles, par les Reignats de Pé 
Groupe musical, La Renaissance de Virey sous Bar
The sweet home Chicago, par la bande à Benoît
Fanfare l'éveil de Mesnil Sellières
Les enfants de l'atelier floral "Au pois de senteur"

Grande suite costumée

Animation sonore et visuelle par Tutu le clown

Animation par le groupe folklorique de la maison culturelle et sociale portugaise de Troyes

Sans oublier les jeunes guitaristes "Les shakra"

Photos 2008 :   album 1              album 2

Et aussi des photos superbes et un commentaire élogieux sur :

http://www.mesnil-sellieres.com/article-18880844.html

Le jugement

Jugement de l'affreux AVERELL

Nous, Confrérie du Carnaval de Creney

Par la Voix de son Juge Suprême

Nous, Princes des Videurs de Flacons jusqu'à la Dernière Goutte,

Dévoreurs des Interdits du Vendredi,

Dérideurs Inlassables des Pisse-Froid et des Tristes Figures,

Eternels Chiffons Rouges des Grenouilles de Bénitier,

Rieurs à Gorge Déployée au risque d'en Péter,

Nous, Vieillisseurs Prématurés des Matelas de Qualité,

Grands Redresseurs de la Natalité Nationale,

Nous, Ricaneurs au Nez des Grignoteurs de Harengs,

Piétineurs Perpétuels des Punaises de Sacristie,

Grands Admirateurs des Jeteurs de Frocs aux Orties,

Nous, Souffle-à-cul, Fous, Arlequins, Pierrots,

Tous Tâteurs de Tétons Tentants,

Fils, Petits-Fils et Arrière-Petits-Fils de Rabelais et de Pantagruel,

Avons le grand honneur de vous faire savoir que si nous vous avons réunis ce jour,

le 16 germinal de l'an 216 de la République,

vous privant momentanément de vos pantoufles et de votre télévision,

c'est qu'il nous a paru hautement indispensable

pour l'édification des masses crédules honteusement exploitées

même si quelque part elles ne l'ont pas volé,

de rendre public le jugement du Triste Sire de Carnaval

J'ai nommé :

Averell

Qui a pris un malin plaisir depuis un an à accumuler les pires méfaits sur les terres de notre Bonne Cité et Autres Lieux.

La lecture de ses crimes étant de nature à faire frémir les âmes les mieux trempées, nous conseillons aux personnes sensibles de se boucher les oreilles ou de s'éloigner. Pour les durs de la feuille, nous leur conseillons de se rapprocher.

Or donc, Braves et courageux citoyens de Creney et Autres Lieux, Oyez, Oyez, Oyez.

L'accusé présente, entre autres défauts, la caractéristique d'être particulièrement frileux. Il est un des rares à se réjouir du réchauffement de la planète, tout en trouvant que la banquise ne fond pas assez vite.

A l'âge de cinq ans, il a cru éviter un rhume de cerveau en se mettant la tête dans un micro-ondes. Le rhume a résisté, le cerveau un peu moins.

Ayant entrepris un tour du monde pour rechercher la chaleur, il a éprouvé le besoin d'allumer de grands feux en Grèce, en Californie et même en d'autres lieux plus proches de nous.

En observant un atlas, il a cru trouver le pays rêvé en découvrant la Terre de Feu. Il n'est resté que dix minutes là-bas, le temps de brûler l'atlas en représailles.

Revenu en France, il a fait poser cinq radiateurs dans chaque pièce de sa maison. Pour faire face à la hausse du prix du mazout, il a travaillé comme trader dans une grande banque, et il a gagné beaucoup d'argent... au début.

Ayant perdu son emploi, il s'est orienté vers les énergies renouvelables. Il a couvert son toit de capteurs solaires, mais quand il a constaté que ça ne marchait pas la nuit, il a installé une batterie de projecteurs pour remplacer le soleil. La première facture d'EDF l'a obligé à modifier son installation.

Il a alors installé une éolienne, qui produit de l'électricité le jour et la nuit. Il s'est rapidement rendu compte qu'il n' y a pas toujours du vent, aussi il a équipé son éolienne d'un moteur de secours pour qu'elle tourne par temps calme.

Enfin, le 16 mars, alors qu'il était parti trouver la chaleur dans le midi de la France, il s'est mis à avoir la chair de poule malgré ses cinq Thermolactyl. Il a eu l'idée de bourrer ses vêtements avec du papier afin d'augmenter son isolation personnelle. L'ennui, c'est qu'il se trouvait par hasard dans un bureau de vote, et que son geste a été mal compris par les candidats.

Comme il n'était pas question de mettre à l'ombre un personnage aussi frileux sans risquer les foudres de la SPA (société protectrice des Averell), les Autorités nous l'ont confié afin de lui prodiguer une fois pour toutes la chaleur qui lui a toujours manqué .

Aussi, après en avoir délibéré avec le meilleur de Nous-Même, Nous, Juge de notre Tout-Puissant Tribunal, déclarons le prévenu coupable de tous les crimes qui lui sont reprochés et de bien d'autres encore,et condamnons l'affreux Averell à avoir les orteils et les poils du nez grillés jusqu'à ce que mort s'ensuive.

Condamnons le bon peuple ici présent à célébrer cette exécution dans la joie, et à boire d'abondance à toutes les buvettes du C.R.A.C. 

Le condamné et le public ne sont pas autorisés à faire appel du jugement.

Le Tribunal n'accepte que les pots de vin provenant de cuvées millésimées.

La présente condamnation est immédiatement exécutoire.

L'exécution est publique et gratuite.

Seule la buvette est payante.

Bourreau, fais ton office.

 

 

Photos 2008 :   album 1              album 2

 

 

Page d'accueil Piste de Chronos                      Page d'accueil Carnaval